JAPÓN – Asia

JAPÓN Asia Japón (en japonés, 日本, Nippon /ɲippoꜜɴ/ o Nihon /ɲihoꜜɴ), oficialmente el Estado del Japón, es un país insular de Asia Oriental ubicado en el noroeste del océano Pacífico. Limita con el mar de Japón al oeste y se extiende desde el mar de Ojotsk en el norte hasta el mar de China Oriental y Taiwán en el sur. Es parte del anillo de Fuego del Pacífico, Japón comprende un archipiélago de 6852 islas que cubren 377 975 kilómetros cuadrados;… Seguir leyendo JAPÓN – Asia

RUTA MAYA

RUTA MAYA Hunab Ku era el centro de todo de la galaxia, y a su vez, el corazón y la mente del Creador para los mayas, hacia allí y a través del sol, dirigían su mirada al estudiar las estrellas. Hunab Ku, es el centro  y existían “esencias” menores. Los Mayas, creían que su corazón… Seguir leyendo RUTA MAYA

HUMOR

FONDEMENTS DE LA VALEUR ECONOMIQUE

TABLE DES MATIERES.

ÍNDICE DE MATERIAS

CHAPITRE PREMIER. –    NATURE DE LA VALEUR ECONOMIQUE. CAPÍTULO PRIMERO – NATURALEZA DEL VALOR ECONÓMICO

    1. La valeur économique est un « rapport » d’adéquation. – El valor económico es una «relación» de conveniencia.
    2. Rapport réel d’adéquation complémentaire. – Relación real de conveniencia «complementaria»
    3. Rapport « concret » et « réel » d’adéquation. – Relación «concreta» y «real» de conveniencia
    4. Rapport de compatibilité « finale » et  future. – Relación de conveniencia «última» y futura.
    5. Rapport réel d’adéquation « future. » – Relación real de conveniencia «futura»
    6. Du concept d’adéquation parfaite en économie. – Sobre el concepto de idoneidad en economía.

Les causes de la valeur économique.

CHAPITRE II. – LES MATIERES PREMIERES : CAUSE MATERIELLE DE LA VALEUR ECONOMIQUE.

  1. La puissance passive des biens matériels.
  2. Le besoin fondamental de ressources naturelles.
  3. Les limites de la croissance en termes purement physiques.
  4. Quelques solutions pour orienter la « domination » de la nature.

CHAPITRE III. – LE TRAVAIL HUMAIN : CAUSE EFFICIENTE DE LA VALEUR.

  1. L’importance du travail dans l’histoire de la pensée économique.
  2. Le travail :  cause active de la valeur.
  3. La nécessité de prendre en considération les finalités dans le travail.
  4. La priorité du travail humain sur les biens matériels.

CHAPITRE IV. – LES BIENS D’EQUIPEMENT : CAUSE INSTRUMENTALE DE LA VALEUR ECONOMIQUE.

La causalité instrumentale des biens d’équipement. Les théories qui soulignent son efficacité.

  1. Les biens d’équipement agissent sous la direction du travail humain.
  2. Extension du concept de capital.

CHAPITRE V. – L’UTILITE : CAUSE SUBJECTIVE FINALE.

Bref corollaire des premières théories sur la valeur.

  1. La renaissance des théories subjectives de la valeur.
  2. L’incorporation des causes finales à la théorie sur la valeur.
  3. Influence des causes finales subjectives à la cause efficiente.
  4. Influences des objectifs subjectifs de l’être humain sur l’activité économique.
  5. Dérivations postérieures de la théorie sur la valeur au sens subjectif.

CHAPITRE VI. – A PROPOS DE LA CAUSALITE OBJECTIVE DE LA VALEUR.

  1. A la recherche des finalités objectives qui donnent du sens à la théorie sur la valeur.
  2. L’existence de causes finales objectives de la valeur économique.
  3. Conséquence de l’existence des finalités objectives.
  4. L’inaccessibilité des finalités objectives.

CHAPITRE VII. – LA FINALITE DE L’ACTIVITE ECONOMIQUE : CONSOMMATION VERSUS TRAVAIL.

  1. Considérations hédonistes sur l’objectif de la production.
  2. La consommation : bien intermédiaire.
  3. Littéralement : la consommation équivaut à destruction de la valeur, le travail à sa création.
  4. Le travail : une nécessité.
  5. La consommation : un input indispensable. Consommation productive et improductive.
  6. Importance du capital humain. La consommation : investissement en capital humain.
  7. Le travail à venir régit la consommation présente.
  8. Critère du consommateur : obtenir le bénéfice maximal en terme de valeur économique.
  9. La finalité : action avantageuse. L’économie : science des moyens.

CONCLUSION

L’existence des causes finales objectives de la valeur économique. – La existencia de causas finales objetivas del valor económico

L’existence des causes finales objectives de la valeur économique.  Si les hommes cherchent toujours à atteindre un but final, c’est parce que celui-ci existe. Il existe une attirance vers cette finalité ultime inscrite au plus profond de l’être humain, et cette existence justifie l’urgence de déterminer, de manière concrète, la nature de cette finalité ultime.… Seguir leyendo L’existence des causes finales objectives de la valeur économique. – La existencia de causas finales objetivas del valor económico

Extension du concept de capital. – La ampliación del concepto de capital

Extension du concept de capital.             Au sens strict, le terme de capital s’applique aux instruments de production, aux machines et à la structure technologique ; mais peu à peu ce concept s’est étendu pour finalement regrouper tous les moyens servant à la production. Les produits intermédiaires sont compris dans la catégorie de capital et sont… Seguir leyendo Extension du concept de capital. – La ampliación del concepto de capital

La nécessité de prendre en considération les finalités dans le travail. – La necesidad de considerar los fines en el trabajo

       La nécessité de prendre en considération les finalités dans le travail.  Le facteur le plus rare mais aussi le plus utile est le travail humain. Le travail humain est le seul qui permet de dégager « l’utilité » de tous les biens naturels et artificiels. On apprécie de moins en moins la routine minutieuse, exacte et… Seguir leyendo La nécessité de prendre en considération les finalités dans le travail. – La necesidad de considerar los fines en el trabajo

Rapport réel d’adéquation « future » – Relación real de conveniencia «futura»

Rapport réel d’adéquation « future » En analysant les deux aspects, les théoriciens ont toujours observé l’importante relation  entre l’économie et le cours du temps :             « L’idée de causalité est toujours reliée à celle du temps. Tout processus de changement signifie une apparition, une construction, une transformation, et cela n’est imaginable qu’en tenant compte du facteur temps.… Seguir leyendo Rapport réel d’adéquation « future » – Relación real de conveniencia «futura»